Raisins de Californie - Fin du boycott

À compter du milieu des années 1970, le boycottage des raisins de la Californie a été activement soutenu par les Québécois et les Québécoises. Lignes de piquetage, manifestations et campagnes d’information avaient fait chuter la vente de raisins. La lutte des Travailleurs agricole unis (United Farmworkers of America) visait le droit à la syndicalisation et l’interdiction d’utilisation de pesticides dangereux. Appuyés par la centrale américaine AFL-CIO, les TAU ont fait des gains réels.

En janvier dernier, le syndicat annonçait donc la fin du boycottage parce que, selon le président actuel, Arturo Rodriguez, «la campagne initiée par le président fondateur, Cesar Chavez, pour l’élimination des cinq pesticides les plus nocifs a été une réussite».