QUÉBEC / Manif de l'espoir des métallos de Murdochville - Le ministre Trudel doit respecter ses engagements

Le secrétaire général de la FTQ, René Roy, en compagnie des manifestants

Le secrétaire général de la FTQ, René Roy, en compagnie des manifestants

Murdochville, accompagnés de retraités et de résidents de cette petite ville gaspésienne, ont manifesté devant le Centre des foires, à Québec, le 12 novembre, en marge du Rendez-vous national des régions. Ils ont exigé du gouvernement québécois, et en particulier du ministre Rémi Trudel, le respect des engagements pris l’été dernier envers les familles qui veulent quitter Murdochville.

«Nous trouvons déplorable qu’un ministre ait fait des promesses à une population en plein désarroi et qu’il refuse de les respecter, a déclaré René Roy, secrétaire général de la FTQ. La FTQ participe à ce sommet sur le développement régional afin, justement, que nous prenions les moyens pour développer une région et éviter des drames comme celui des travailleurs de Fonderie Gaspé. Entre-temps, le ministre responsable des régions doit aider ceux qui veulent quitter la ville, comme il s’est engagé à le faire.»

Pour sa part, Michel Arsenault, directeur québécois du Syndicat des Métallos, croit qu’il faut aider les travailleurs à déménager pour qu’ils puissent trouver des emplois convenables. «De notre côté, nous négocions toujours avec la compagnie Noranda afin qu’elle aussi remplisse ses engagements légaux, moraux et sociaux envers les travailleurs et toute la population de Murdochville».

À lire aussi : Manifestation à Québec des métallos de Murdochville : Le ministre Trudel doit respecter ses engagements et Le Premier ministre du Québec présente son bilan