Projet de loi sur les régimes de retraite : Appel de la FTQ à l'Assemblée nationale

Montréal, 3 novembre 2000 – « La FTQ lance un appel à tous les députés de l’Assemblée nationale afin qu’ils adoptent maintenant le projet de loi 102 sur la réforme des régimes complémentaires de retraite. Le projet a déjà franchi toutes les étapes de son étude au Parlement et il constitue une grande amélioration pour les travailleurs et les retraités », a déclaré aujourd’hui le président de la centrale, M. Henri Massé. « La FTQ souhaite que tous les députés, quel que soit leur parti, votent en faveur de cette loi qui est le résultat d’un compromis honorable entre les syndicats et le patronat ».

« Comme nous l’avions réclamé, dit M. Massé, le ministre André Boisclair a inclus dans la loi que, dans le cas de surplus dans la caisse de retraite, l’employeur ne pourra pas prendre un congé de cotisation sans entente avec le syndicat, même en invoquant les lois fiscales. La FTQ souhaitait en effet l’adoption du projet de loi à condition qu’en soient retirées les dispositions donnant aux employeurs le droit d’agir de façon unilatérale et de mettre la main sur les surplus des caisses de retraite, comme ils l’ont fait trop souvent. Les amendements apportés par le ministre ont réglé ce problème. »

Monsieur Massé insiste aussi sur le fait que la loi va donner beaucoup plus de pouvoir aux retraités, à travers les syndicats, sur les surplus des caisses de retraite. Les droits de retraités seront bien défendus par les syndicats lors des négociations.

Par ailleurs, la loi accroît la participation des syndiqués et des retraités aux comités de retraite. Elle assure que les salariés vont acquérir le droit à leur rente dès leur participation au régime et elle assure aussi l’indexation des rentes différées.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près d’un demi-million de membres.