Port de Montréal - Les débardeurs approuvent leur nouveau contrat de travail

Réunis hier toute la journée en assemblée générale, les débardeurs du Port de Montréal, affiliés au SCFP, ont voté à près de 60% en faveur de l’entente de principe conclue le 26 mai dernier. La nouvelle convention collective prendra fin le 31 décembre 2008 et prévoit, notamment, des hausses salariales de 14 % sur cinq ans.

«Nous sommes heureux du résultat. Les négociations ont été longues, mais suite au retour devant l’employeur nous avons réalisé plusieurs gains appréciables», affirme Daniel Tremblay, président du syndicat. «Dorénavant, l’employeur va contribuer aux assurances collectives des employés de réserve appelés à occuper des postes à temps plein dans le futur. Nous avons également obtenu une sécurité de revenu pour les employés de réserve qui répondent aux besoins ponctuels de main-d’œuvre. Plusieurs quotas de vacances ont été augmentés, le temps accordé pour la formation syndicale passe de 2000 à 3250 heures par année et nous avons obtenu la création de cinq congés personnels que les membres pourront utiliser à certaines périodes de l’année. Ce dernier gain était très important, c’est une première et nous travaillerons désormais à bonifier cette clause tout en introduisant un processus de remise de temps tel que discuté lors des pourparlers.»

De plus, le syndicat a fait corriger une disposition qui maintenait un nombre trop élevé d’employés surnuméraires pour effectuer du travail régulier. Au cours des prochains mois, des postes permanents seront donc créés, ce qui devrait stabiliser l’utilisation du personnel.