Plusieurs dizaines de milliers de personnes font entendre leur voix!

Fête internationale des travailleuses et des travailleurs

Images de la manifestation du 29 avril 2006

La fête internationale des travailleuses et des travailleurs, célébrée samedi le 29 avril, a connu un grand succès. Des dizaines de milliers de personnes se sont données rendez-vous au parc Maisonneuve.

Des dizaines de milliers de personnes ont participé samedi le 29 avril à un grand rassemblement pour souligner la fête internationale des travailleuses et des travailleurs.

Une importante délégation de syndicats FTQ a pris part à cet événement. Les travailleurs en conflit de Lebel-sur-Quévillon, de Max Meilleur à Ferme-Neuve, de Super C à Québec et de VA transports à Boucherville, entre autres, se sont fait entendre!

Pour voir plus de photos de l’événement

Des dizaines de milliers de personnes ont participé samedi le 29 avril à un grand rassemblement pour souligner la fête internationale des travailleuses et des travailleurs.

Une importante délégation de syndicats FTQ a pris part à cet événement. Les travailleurs en conflit de Lebel-sur-Quévillon, de Max Meilleur à Ferme-Neuve, de Super C à Québec et de VA transports à Boucherville, entre autres, se sont fait entendre!

Henri Massé s’est adressé à la foule pour dénoncer, notamment, la crise de l’emploi et la loi 142 qui impose un gel de salaire aux travailleurs de l’État : « Monsieur Charest, on est en bas de la colline. On est en bas de la montagne. Et peut-être qu’on a quelques bleus. Peut-être qu’on a quelques pucks avec les décrets et les gestes autoritaires que vous avez posés. Mais vous pouvez être sûr d’une chose : on est encore debout! ».

Paul Piché, Sylvie Desgroseillers, Julie Massicotte, l’école de percussions Samajam, Yves Lambert, Luc Boivin et leurs musiciens ont soulevé la foule avec un répertoire engagé.

Les manifestants ont dénoncé l’attitude méprisante du gouvernement envers les employés du secteur public et l’immobilisme du gouvernement face à la crise majeure de l’emploi.

Les groupes syndicaux, étudiants et populaires ont rappelé au gouvernement qu’ils sont Toujours debout afin de revendiquer le droit fondamental à de véritables négociations et le retrait de la loi 142. Ils étaient des milliers à crier haut et fort pour dénoncer l’immobilisme et le manque de volonté des gouvernements et revendiquer l’adoption de véritables mesures visant à consolider, protéger et créer des emplois de qualité.

Les manifestantes et les manifestants ont scandé des slogans demandant au gouvernement de mettre en place de véritables mesures visant à soutenir les travailleurs victimes des conséquences néfastes des délocalisations, des fermetures d’entreprises et de la précarisation des emplois.

Pour voir plus de photos de l’événement