Plan de réduction des coûts à Air Canada : Les négociations commencent avec les trois plus importants syndicats (FTQ-CTC)

Montréal, le 19 mars 2003 – Les négociations viennent de débuter entre la direction d’Air Canada et les trois plus importants syndicats de la société aérienne concernant le plan patronal de réduction des coûts de main-d’œuvre, de l’ordre de 650 millions de dollars, présenté aux syndicats récemment.

Les trois syndicats affiliés à la FTQ au Québec, ainsi qu’au Congrès du travail du Canada (CTC), regroupent quelque 30 500 membres chez Air Canada dont plus de 7 000 au Québec. Ces syndicats sont les suivants :

· L’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA) représente plus de 15 000 mécaniciens, bagagistes et autres employés au sol, dont 4 500 au Québec. Ce syndicat était déjà en négociations, depuis plusieurs mois, pour le renouvellement de son contrat de travail échu depuis juin dernier.

· Le Syndicat national de l’automobile, de l’aérospatiale et du transport (TCA) représente quelque 7 500 préposés à la billetterie, aux réservations et au programme Aéroplan, dont près de 1 300 au Québec. Le contrat de travail de ses membres est en vigueur jusqu’en mars 2004

· Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) représente 8 000 agents de bord, dont quelque 1 200 au Québec. Le contrat de travail de ses membres est en vigueur jusqu’en août 2005.

Un syndicat indépendant représente les quelque 3 300 pilotes d’Air Canada.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.