Père de famille abattu «par erreur» à Saint-Eustache : la FTQ déplore la mort d'un militant syndical des Teamsters et demande à Québec d'intensifier sa lutte au crime organisé

Le 15 mars 2002 - «La FTQ déplore vivement la mort absurde d’un de ses membres, délégué syndical du Syndicat des Teamsters (FTQ), tué par erreur hier soir à Saint-Eustache dans le cadre de la guerre que se livrent les motards criminels. Nous demandons instamment au gouvernement du Québec d’intensifier sa lutte au crime organisé pour éviter que des citoyens innocents continuent d’être victimes de cette situation épouvantable», déclare le président de la FTQ, M. Henri Massé.

La victime est M. Yves Albert, âgé de 34 ans, de Saint-Eustache, un père de famille de deux enfants. Il était chauffeur de camion pour la compagnie Purolator depuis une quinzaine d’années et délégué syndical de la section locale 931 du Syndicat des Teamsters (FTQ), qui représente les salariés de Purolator.

«Les Teamsters et la FTQ perdent un représentant syndical compétent et dévoué, ajoute M. Massé. La situation a vraiment dépassé les bornes et Québec doit prendre tous les moyens à sa disposition pour stopper cette folie furieuse qui frappe aveuglément.»

La FTQ et le Syndicat des Teamsters offrent leurs plus sincères condoléances à la famille de M. Yves Albert et les dirigeants syndicaux seront présents aux funérailles.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.