« Par sa décision, le CRTC participe à la disparition de sources d'information importantes au nom de la simple logique marchande » – Henri Massé, président de la FTQ

Montréal, vendredi 21 janvier 2005 – « En avalisant presque point par point les termes de la transaction Astral / Corus sur Radiomédia et CKAC, le CRTC cautionne directement la disparition de la salle de nouvelles de CKAC au nom d’intérêts strictement marchands. Même s’il a posé certaines conditions pour habiller sa décision d’un semblant de respectabilité, l’organisme fédéral n’en fait pas moins disparaître le fleuron de l’information radiophonique privée au Québec », a déploré le président de la FTQ, M. Henri Massé, dans une première réaction à la décision rendue ce matin.

« Bien entendu, nous continuerons à soutenir les journalistes et le personnel de CKAC dans les moyens qu’ils pourraient décider de mettre en œuvre face à cette décision difficile à qualifier », a conclu le président de la FTQ.