Ouverture officielle du nouvel édifice à structure de bois de la FTQ à Rouyn-Noranda

« C’est un grand jour pour les affiliés de la région qui, en plus de célébrer l’ouverture officielle du nouveau bâtiment, verront ce bâtiment nommé en l’honneur de l’ex-président de la FTQ, Henri Massé » – Gilles Chapadeau

Rouyn-Noranda, le 30 septembre 2011 – Le 4 février 2010, la FTQ annonçait la construction prochaine d’un édifice à Rouyn-Noranda. Aujourd’hui, 30 septembre 2011, nous procédons à l’inauguration de cet édifice qui est la fierté de tous les affiliés de la centrale dans la région. L’édifice abritera entre autres les bureaux du Conseil régional FTQ, du Fonds régional de solidarité FTQ ainsi que de plusieurs syndicats affiliés à la FTQ et certaines de leurs sections locales.

« Nous sommes très heureux que ce projet soit devenu réalité. C’est non seulement l’occasion de remercier tous ceux et celles qui en ont rendu possible sa réalisation, mais aussi de rendre hommage à notre ancien président Henri Massé, un gars de la région, qui aura marqué l’histoire de la FTQ et du Québec tout entier », a souligné Gilles Chapadeau, conseiller régional de la FTQ.

Le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer, exprime son contentement. « Je suis ravi que la FTQ et ses affiliés aient réussi à passer de la parole aux actes. La structure, fabriquée entièrement de bois, convient précisément à cette région qui s’est développée en grande partie grâce à l’exploitation de la ressource forestière. Henri a consacré énormément de temps et d’énergie au dossier forestier et je crois qu’il mérite de plein droit cet honneur. »

Si, par ailleurs, l’industrie forestière a été longtemps le moteur économique de la région, elle n’est actuellement que l’ombre d’elle-même. La FTQ et son conseil régional en tirent les leçons et réfléchissent à des pistes de solutions. Le choix d’opter pour un bâtiment de bois donne l’exemple et montre qu’on pourrait faire davantage avec cette ressource. Nous devons dans la même veine continuer d’encourager les initiatives qui visent la recherche et le développement.

Le Fonds de solidarité de la FTQ profite d’ailleurs de cet événement pour annoncer qu’il s’engage dans un partenariat avec nos deux institutions régionales d’enseignement, c’est-à-dire l’Université du Québec en
Abitibi-Témiscamingue et le Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue. Des bourses d’études « Henri Massé » seront offertes aux étudiants et aux étudiantes en foresterie.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de 600 000 membres.