Nouveau guide d'action FTQ - La formation professionnelle nous concerne toujours

Différentes situations peuvent amener un syndicat à s’impliquer dans la formation professionnelle de ses membres. La formation en emploi est désormais un objet de négociation à peu près incontournable dans nos milieux de travail. Les changements survenus ces dernières années ont amené la FTQ à revoir son guide d’action sur le sujet.

À la FTQ, la formation en emploi est une priorité syndicale depuis 1990. Nous avons adopté des orientations et développé des pratiques pour nous aider à prendre en charge ce dossier, tant dans notre action syndicale auprès des membres que dans nos rapports avec l’employeur.

En 1995, la FTQ a produit un guide sur la négociation de la formation en emploi et développé une formation spécialisée pour appuyer le travail des syndicats locaux. Depuis lors, des changements majeurs sont survenus. Une loi a été adoptée pour obliger les entreprises à investir dans la formation de la main-d’œuvre. On a assisté au développement de nombreux comités sectoriels qui contribuent au développement de la formation de la main-d’œuvre en emploi et de la relève. Un nouveau programme d’apprentissage en milieu de travail a été élaboré pour former et qualifier la main-d’œuvre en emploi.

Du nouveau
Ce contexte, de même que les progrès que nous avons réalisés dans de nombreux milieux de travail, ont amené la FTQ à revoir son guide d’action. Présenté dans un cartable, il comporte toujours une démarche de réflexion sur le milieu de travail et l’action syndicale. On y retrouve aussi des informations ainsi que des exercices pour nous aider dans la négociation avec l’employeur. On y parle du suivi de la négociation, dont le fonctionnement du comité paritaire de formation, l’élaboration du plan global, l’évaluation des besoins et l’élaboration de plans spécifiques de formation.

Les annexes présentent diverses informations : sur les programmes et organismes de formation, sur la loi 90 (1 %), sur les sources de subvention, les acteurs gouvernementaux et plus. Des exemples de fiches d’information, de clauses négociées et de grilles de suivi des travaux du comité paritaire sont aussi inclus en annexe.

«Nous avons réalisé que plus de 20% de nos membres prendront leur retraite durant les cinq prochaines années et nous considérons qu’il est urgent de mettre à profit leur expérience pour former les jeunes qui prendront la relève.»

«La compétition dans notre secteur est de plus en plus féroce et nous pensons qu’il faut agir rapidement, notamment en intégrant les nouvelles technologies et en formant nos membres de façon à demeurer compétitifs et à protéger ainsi nos emplois.»

«L’employeur veut mettre en place tout un programme de formation et nous voulons avoir notre mot à dire, à la fois sur son contenu et sur le choix des personnes qui seront formées.»

On peut se procurer le guide au coût de 15 $ (plus les frais d’envoi) en s’adressant au Service de documentation de la FTQ, au (514) 383-8025. La prochaine session de formation aura lieu du 21 au 26 avril. Les personnes intéressées peuvent s’adresser au Service de l’éducation de la FTQ pour plus de détails.