Nous pouvons agir et modifier le cours des choses

Accueil

Tous les jours, nous entendons parler de mondialisation. À nos tables de négociations, le mot nous est servi à toutes les sauces pour justifier des demandes patronales de réductions de salaires, de baisses de conditions, de souplesse dans l’organisation du travail. Nous serions face à un phénomène auquel il faut se soumettre sans trop poser de questions. Qu’en est-il vraiment?

La mondialisation, comme phénomène de transformation de la vie économique, est une réalité tout aussi irréversible que l’a été la révolution industrielle. Elle provoque des bouleversements qui ont des conséquences sociales, politiques, économiques et culturelles majeures. La question est de savoir si le processus en cours va amener plus de justice sociale, une meilleure répartition de la richesse, un renforcement des droits humains. Au train où vont les choses, c’est plutôt le contraire qui se dessine. D’où l’importance pour le mouvement syndical de s’impliquer avec le maximum de groupes sociaux, à la définition et la mise en place d’une stratégie de lutte sur les plans local, national et international.