« Nous ne sommes pas dogmatiques sur les structures; pour la FTQ l’important c’est que le nouvel organisme maintienne les missions de soutien à l’emploi, de financement aux entreprises et d’aide au développement » – René Roy

La FTQ se prononce sur la fusion d’Investissement Québec et de la Société générale de financement

Le secrétaire général de la FTQ, René Roy

Le secrétaire général de la FTQ, René Roy

Montréal, le 28 octobre 2010 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) prend acte du dépôt du projet de loi 123 fusionnant Investissement Québec et la Société générale de financement. « Peu importe la nouvelle structure proposée par Québec, ce qui compte à nos yeux c’est la mission de ce nouvel organisme. Mission qui doit être axée sur le soutien à l’emploi par le financement des entreprises, ce qui était le mandat d’Investissement Québec, et par des investissements dans les grands projets, ce qui était le rôle de la Société générale de financement », a déclaré le secrétaire général de la FTQ.

« La fusion d’Investissement Québec et de la Société générale de financement, dont l’importance pour notre économie n’est plus à démontrer, doit se faire dans la continuité. Ainsi, la FTQ souhaite que cette mission soit claire et fasse du développement économique et de la création d’emplois ses principaux objectifs », a conclu René Roy.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de un demi-million de membres.