Négociations du secteur public québécois - Déjà à l'œuvre

Sur la première photo: Raymond Forget, nouveau coordonnateur du Comité de négociation FTQ – secteur public, remet un cadeau de retraite à  <br>Gilles Giguère.

Sur la première photo: Raymond Forget, nouveau coordonnateur du Comité de négociation FTQ – secteur public, remet un cadeau de retraite à
Gilles Giguère.

Le Comité de négociation FTQ pour le secteur public est déjà à l’œuvre en vue de la ronde de négociation 2003. Lors d’une récente rencontre, anciens et nouveaux ont salué le départ à la retraite de Gilles Giguère qui assumait la coordination de ces négociations pour la FTQ depuis 1995.

«L’expérience a été extraordinaire, note celui qui a également été directeur adjoint au Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) jusqu’à tout récemment. C’est une tâche énorme de coordonner ce comité qui représente plusieurs syndicats de la FTQ dans des négociations qui concernent 400 000 personnes, dans des milieux de travail complexes comme les hôpitaux, avec 300 types d’emplois et un taux de précarité inégalé de 45 %. Pis là, t’as pas encore parlé au boss!»

Né à Québec, Gilles est issu du syndicalisme étudiant de la fin des années 60. Après avoir été reçu au Barreau, il s’est mis à la recherche d’un emploi dans le mouvement syndical. De 1972 à 1977, il a été représentant syndical du SCFP à Québec. «À l’époque, le syndicat n’avait pas 20 000 membres au Québec». Aujourd’hui, il en compte plus de 100 000.

20 ans sur le métier…
En 1982, le jeune avocat syndicaliste est impliqué dans la première ronde de négociations coordonnées du secteur public québécois. Il était là aussi au moment des difficiles discussions qui ont mené au départ à la retraite de plus de 30 000 syndiqués en 1997.

Les dernières négociations auxquelles il a été mêlé étaient celles de 1999. La convention collective a été prolongée d’un an jusqu’en juin 2003 pour permettre un règlement du dossier de l’équité salariale des salariés de l’État québécois.

Gilles Giguère prend sa retraite mais gageons qu’on continuera à le voir dans les parages! Bonne retraite Gilles et bonne chance à Raymond Forget, président du Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES-298) et vice-président de la FTQ, qui prend la relève à la coordination du comité.


Les membres du Comité de négociation FTQ – secteur public pour la ronde de négociations 2003 : assis, Lucie Richard (SCFP); Raymond Forget, coordonnateur des négos (SQEES-298); Sylvie Nelson (SQEES-298); debout, Cristina Cabral (UES-800); Louis Cauchy (FTQ), soutien aux communications; Wayne Kendall (UES-800); Luc Chabot (SCFP); Monique Audet (FTQ); Richard Belhumeur (SQEES-298); Kateri Lefebvre (SEPB-57); Louise Valiquette (SCFP); Marcel Girard (SCFP); Claude Turcotte (SCFP); Jean-Pierre Ouellet (SQEES-298); Gilles Murphy (SCFP); Nadine Côté (SEPB-57); Bogidar Pérucich (SEPB-57). Claude Bélanger (SCFP) ne pouvait être présent au moment de la photo.