Montréal et Outaouais - Du nouveau chez les conseillers régionaux de la FTQ

Normand Guimond : bonne retraite Normand! <br>Gilles Paquette : bon retour à Montréal. <br>Dino Lemay : bienvenue parmi nous.

Normand Guimond : bonne retraite Normand!
Gilles Paquette : bon retour à Montréal.
Dino Lemay : bienvenue parmi nous.

Il y a du nouveau chez les conseillers régionaux de la FTQ. Avec le départ à la retraite de Normand Guimond, Gilles Paquette est de retour dans la région de Montréal tandis qu’il est remplacé en Outaouais par Dino Lemay, jusqu’ici militant du SCFP au Casino de Hull.

Normand a donc opté pour la retraite à 57 ans, après 22 années à la FTQ comme conseiller régional de Montréal. En 1975, il avait commencé à militer au Conseil du travail de Montréal (devenu le Conseil régional FTQ Montréal métropolitain), avant d’occuper un poste à l’exécutif pour ensuite devenir responsable de l’éducation. Normand considère avoir été privilégié d’occuper un emploi qui lui a permis d’être témoin de beaucoup de gestes de solidarité et de luttes pour plus de justice, d’équité et de respect.
Normand et Gilles sont des compagnons de longue date. Ils se sont connus en 1969, lors de la lutte pour la syndicalisation des travailleurs et travailleuses de la Clix, une usine de fabrication de fermetures éclair à Verdun. De 1980 à 1985, Gilles a été président de la section locale 711 du Syndicat des travailleurs de l’énergie et de la chimie (STEC), aujourd’hui le Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP). Il travaillait alors à la Cyanamid à Baie d’Urfé. Il a été conseiller syndical au STEC durant cinq ans avant de travailler à la FTQ, d’abord durant deux ans au soutien aux luttes puis durant 10 ans comme conseiller régional dans l’Outaouais.

Pour sa part, Dino Lemay a été membre de l’Association internationale des machinistes (AIMTA-FTQ) et délégué syndical durant les dix années où il a travaillé chez Canadien, à l’aéroport de Dorval. Après, il a été président de la section locale 3892 du SCFP (Casino de Hull) durant cinq ans avant d’occuper un poste de conseiller syndical au SCFP durant un an.

À Normand, nous souhaitons la plus sereine des retraites. À Gilles et Dino, bien du succès dans leurs nouvelles fonctions. Un mot de bienvenue spécial à Dino qui fait ses premiers pas à la FTQ!