Moment décisif pour le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP)

Pour suivre le dossier en ligne, rendez-vous au<b> http://www.cupw-sttp.org

Pour suivre le dossier en ligne, rendez-vous au http://www.cupw-sttp.org

Mise à jour du 23 juillet 2003
Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes et Postes Canada se sont entendus sur un cadre de règlement. Cependant, afin d’en arriver à un accord de principe, les deux parties ont convenu de prolonger le délai de 72 heures. Le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes représente 48 000 membres, en région rurale et urbaine, qui travaillent à plein temps, à temps partiel ou de façon temporaire.

Mise à jour du 22 juillet 2003
Au cours des derniers jours, nous avons prolongé la convention collective à trois reprises pour permettre aux parties de poursuivre les négociations intensives. Depuis que nous avons obtenu le droit de grève, Postes Canada a modifié sa position sur de nombreux enjeux cruciaux.

Cependant, des différends persistent sur quelques questions clés, dont les salaires et l’indemnité de vie chère (IVC), la charge de travail des facteurs et factrices et les véhicules personnels. De plus, les parties n’ont pas encore réglé la question de l’indemnité de cessation d’emploi et celle du régime de retraite.

Les discussions se poursuivent au sujet d’une convention collective distincte pour les courriers des routes rurales et du service suburbain.

Les négociations ont maintenant atteint un moment décisif. Nous avons concentré notre attention sur les enjeux cruciaux pour les membres. Nous sommes résolus à négocier une convention collective qui comporte des avantages immédiats pour les membres tout en préservant les emplois pour l’avenir et en assurant la sécurité future de tous les travailleurs et travailleuses des postes.

Nous ne savons pas pour l’instant si les négociations vont se régler sans avoir recours à la grève. Mais une chose est certaine, le Syndicat n’acceptera pas une entente qui n’est pas dans l’intérêt des travailleuses et travailleurs des postes. Nous avons besoin de meilleurs salaires, de la sécurité d’emploi, d’avantages sociaux garantis et de conditions de travail saines. Il faut aussi que Postes Canada demeure un service public de qualité qui prend de l’expansion et qui offre de meilleurs services à la population et aux entreprises, ainsi que des possibilités d’emploi accrues pour tous les membres.

Recherché : Un contrat pour l’avenir

Il ne fait aucun doute que les progrès réalisés récemment à la table de négociation l’ont été grâce à la force et à la solidarité des membres. Le Syndicat a fait sa part. Il incombe maintenant à la direction de la Société d’accepter les changements qui s’imposent pour conclure un contrat pour l’avenir.

Bulletin no. : 2002-2005/125
Solidarité,

Lynn Bue
Négociatrice en chef et 1re vice-présidente nationale