Métier : technicien en matériaux composites

Photo : Normand Blouin

(Article paru dans Le Monde Ouvrier, no 110, page 5)

Les artisans des simulateurs de vol

CAE est le chef de file mondial dans la vente de simulateurs de vol et dans la formation des pilotes de ligne. L’entreprise reproduit en simulation pratiquement tous les modèles d’avions des grands transporteurs, ainsi que des jets d’affaires, des avions militaires et des hélicoptères.

Quelque 3000 personnes travaillent à l’usine principale de l’entreprise, située à Saint-Laurent. Le Monde ouvrier a rencontré Jean Brodeur, technicien en matériaux composites.

Des défis quotidiens

Bilan et perspective 2014-2015

Jean et son collègue André Gaudreault sont les deux seuls techniciens en matériaux composites dans l’usine. Ils travaillent ensemble depuis 26 ans chez CAE. « Un des aspects très intéressants de notre métier, c’est qu’on fabrique les pièces de A à Z, on touche à tout, du début à la fin de la réalisation. » | Photo : Normand Blouin

Le travail de technicien en matériaux composites consiste principalement à réaliser des moules industriels, à partir de dessins ou de pièces d’avion, nécessaires à la fabrication de simulateurs de vol. Les pièces sont fabriquées soit par imprimante 3D, soit avec de l’uréthane (à partir de moules en silicone), ou de différents composites comme des fibres, des résines, des métaux transformés, etc. Différents matériaux sont aussi utilisés pour la fabrication des moules. Morceaux de métal, de bois, il n’y a pas de limite à la créativité!

L’arrivée de l’imprimante 3D en 2008 a complètement révolutionné le métier. Elle permet de reproduire des pièces pouvant aller jusqu’à 16 pouces sur 14 pouces de largeur et 16 pouces de hauteur. Les pièces peuvent aussi atteindre de plus grandes dimensions en combinant (ou en assemblant) plusieurs pièces.

L’assemblage complet est ensuite réalisé à l’intérieur des simulateurs de vol selon les plans et les devis d’assemblage réalisés par l’équipe d’ingénierie. Les techniciens en matériaux composites participent aussi à la recherche et au développement de nouveaux matériaux composites et de nouvelles applications industrielles de ces matériaux.

Bilan et perspective 2014-2015

Les simulateurs de vol permettent une expérience tellement réaliste que l’ensemble de la formation des pilotes se fait à partir de ceux-ci. | Photo : Normand Blouin

Les simulateurs sont fabriqués à l’usine avant d’être envoyés aux quatre coins de monde pour la formation des pilotes. Du tableau de bord à tout le revêtement intérieur, en passant par les consoles d’instrument, plus d’une soixantaine de pièces sont produites.

« La formation pour faire ce métier se donne au cégep, mais la formation continue se poursuit tout au long de la carrière, car tout évolue très vite. Il faut faire preuve de beaucoup de créativité dans notre métier, car on doit innover sans cesse pour trouver de nouvelles solutions de fabrication. Avec les années, on a développé une grande expertise et une bonne complicité avec l’équipe d’ingénierie qui nous consulte régulièrement pendant la réalisation des dessins. C’est un travail d’équipe! »

Merci à la section locale 522 du syndicat Unifor, et particulièrement à sa présidente Sophie Albert, d’avoir rendu cette entrevue possible.