Longueuil - GRÈVE DES PISCINES PUBLIQUES À BROSSARD

Photo Service de l’information SCFP

Photo Service de l’information SCFP

Les Longueuillois de l’arrondissement Brossard devront faire le deuil de leurs piscines publiques à compter de lundi, 28 juillet. En négociation avec les Entreprises Aquasplash inc, les quelque 70 salariés affectés aux piscines, sauveteurs, moniteurs, etc., n’ont toujours pas conclu d’entente avec leur employeur.

AUTRES PHOTOS DU CONFLIT DES PISCINES SUR LE SITE DU SCFP

Commencées en avril, les négociations se sont poursuivies de manière intensive toute la semaine dernière, en présence d’un conciliateur nommé par le ministère du Travail. Mais en toute fin d’après-midi, vendredi, elles ont achoppé sur la question salariale. Précisons que la majorité des employés des huit piscines de l’arrondissement, à 80% des femmes, touche 7,35$ l’heure tandis que leurs collègues syndiqués des autres arrondissements de la ville de Longueuil en gagnent plus de 10$.

Alain Langlois, président du syndicat des cols blancs de la ville de Longueuil (SCFP 306), explique que la rupture des négociations. «En fin d’après-midi vendredi, la partie patronale a choisi de pas répondre à nos dernières propositions et a tout simplement quitté la table des négociations.»

L’arrondissement de Brossard compte six piscines extérieures et deux intérieures. Propriété de la ville de Longueuil, les piscines de Brossard sont administrées par une compagnie sous-traitante, les Entreprises Aquasplash inc. Les autres piscines publiques de Longueuil qui relèvent de l’administration municipale resteront ouvertes, n’étant pas visées par ce conflit de travail.

Le personnel des piscines publiques de Brossard est syndiqué depuis octobre 2002 et cherche à obtenir une première convention collective et des conditions de travail similaires à celles déjà consenties dans les autres piscines de la ville de Longueuil.