« L’initiative du gouvernement du Québec va permettre de donner un peu d’oxygène aux entreprises qui ont besoin de liquidités, et ainsi aider à maintenir des emplois » – René Roy, secrétaire général de la FTQ

La FTQ accueille avec satisfaction la mise sur pied d’un plan d’urgence pour venir en aide aux entreprises qui ont besoin de liquidités

Le secrétaire général de la FTQ, René Roy

Le secrétaire général de la FTQ, René Roy

Montréal, le mercredi 17 décembre 2008 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), accueille avec un grand soulagement la décision du gouvernement du Québec et de son ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’exportation, M. Raymond Bachand, de mettre sur pied un programme d’aide de un milliard de dollars aux entreprises en manque de liquidités.

« Il s’agit d’une décision qui va dans la bonne direction. Il est essentiel pour le gouvernement, en ces temps de turbulence économique, de soutenir les entreprises qui ont un urgent besoin de financement et de liquidités », a déclaré le secrétaire général de la FTQ, René Roy.

Nous savons tous que le resserrement des conditions de crédit peut mettre en danger la survie de certaines entreprises. « La FTQ estime que le gouvernement utilise le bon véhicule en confiant la gestion de ce programme à Investissement Québec. En ces temps difficiles, nous n’avons pas à nous gêner de réclamer ce genre d’intervention. L’objectif premier étant de cibler les bonnes entreprises dans le secteur manufacturier et de sauver des emplois », de poursuivre René Roy.

Maintenant, le gouvernement fédéral qui se prépare à injecter des centaines de millions de dollars pour venir en aide à l’industrie automobile de l’Ontario, doit prendre acte et agir tout aussi rapidement pour soutenir l’économie québécoise. Les quelque 380 millions de dollars en prêts et garantie de prêts annoncés pour le chantier maritime Davie de Lévis n’étant qu’un premier pas. « La population du Québec doit être traitée sur un même pied d’égalité que celle de l’Ontario », a conclu le secrétaire général.

– 30 –

Source :FTQ
Renseignements : Jean Laverdière, 514 893-7809