L’impact des coupes dans les services publics fédéraux

Texte paru en mars 2013 dans la brochure Les conservateurs aux pouvoir – Coupure idéologique, pour les droits de la coalition Pas de démocratie sans voix.

Le cadre financier du gouvernement fédéral conservateur prévoit des compressions de dépenses de 5,3 milliards d’ici 2014-2015. Ces coupes entraîneront la perte de 19 200 emplois sur trois ans, dont 12 000 fonctionnaires.

  • Les ministères qui sont les plus touchés sont ceux de l’agriculture, de la santé, des ressources naturelles, de l’environnement et de l’aide internationale ;
  • L’annonce du budget fédéral de mars 2012 changera, pour plusieurs années, l’offre et la démocratisation des services publics fédéraux ;
  • Les lois d’exécution sur le budget, communément appelées « mammouth », aboliront ou modifieront près d’une centaine de lois de toutes sortes.

Un exemple : À la suite des compressions annoncées à l’Agence canadienne d’inspection des aliments, la responsabilité de la salubrité alimentaire est transférée entre les mains de l’entreprise privée. De ce fait, le risque que des animaux morts, avant ou pendant leur transport vers l’abattoir, soient intégrés directement à la chaîne alimentaire est réel. La santé et la sécurité de l’ensemble de la population font donc maintenant partie d’un schéma de risque, au nom de l’idéologie de marché et de la rentabilité.

Télécharger la brochure de la coalition Pas de démocratie sans voix.
Consulter la page de la coalition Pas de démocratie sans voix.