Les syndicats de la FTQ dans le secteur public

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres, à la fois dans le secteur privé (65 %) et dans le secteur public (35 %).

Dans les secteurs public et parapublic ainsi que les services publics en général, la FTQ représente au total quelque 170 000 membres.

Dans les secteurs public et parapublic québécois

Dans la ronde triennale de négociations dans les secteurs public et parapublic québécois, la FTQ représente quelque 55 000 membres, par l’entremise de quatre (4) syndicats affiliés.Sur ces 55 000 membres, elle en représente plus de 40 000 dans le réseau de la santé et des services sociaux (hôpitaux, CLSC, centres hospitaliers de soins de longue durée, centres d’accueil et de réadaptation, centres jeunesse, etc.).

La FTQ compte aussi près de 15 000 membres dans le réseau de l’éducation (personnel de soutien des commissions scolaires et des cégeps).

La FTQ représente enfin 650 avocats et notaires du gouvernement du Québec, le seul groupe affilié à une centrale syndicale dans la fonction publique québécoise.

Les quatre (4) syndicats de la FTQ engagés dans ces négociations sont les suivants :

  • Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), dans les réseaux de la santé et de l’éducation ;
  • Le Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES), section locale 298, dans le réseau de la santé;
  • L’Union des employés et employées de service (UES), section locale 800, dans le réseau de l’éducation;
  • Le Syndicat des employées et employés professionnels-les et de bureau (SEPB), section locale 57, dans le réseau de l’éducation et par l’entremise de l’Association des juristes de l’État.
  • Membres de la FTQ dans les autres secteurs et services publics

    La FTQ représente également quelque 115 000 autres membres dans les secteurs public et parapublic ainsi que dans différents services publics :

  • 35 000 salariés dans les municipalités (cols bleus et cols blancs) et les sociétés de transport en commun, membres du SCFP;
  • 30 000 fonctionnaires fédéraux, membres de l’Alliance de la fonction publique du Canada (AFPC);
  • 17 000 salariés de la société d’État Hydro-Québec, membres du SCFP;
  • 10 500 salariés de la Société canadienne des Postes, membres du Syndicat des travailleurs et travailleuses des Postes (STTP);
  • 8 000 salariés parmi les chargés de cours et le personnel de soutien des universités, membres du SCFP et de l’UES-800;
  • 3 000 pompiers, membres du Syndicat des pompiers du Québec (SPQ);
  • 10 000 salariés de diverses sociétés d’État : Radio-Canada, Office national du film, Société des alcools du Québec, casinos de Montréal, Hull et Charlevoix, Société immobilière du Québec, Régie des installations olympiques, Commission de la construction du Québec, Société des traversiers du Québec, Société du Vieux-Port de Montréal, Musée du Québec, etc., membres de divers syndicats (SCFP, AFPC, SEPB, TUAC, Marins, etc.).