Les premiers effets des 35 heures en France

LA REVUE TRAVAIL ET EMPLOI TRACE UN LARGE BILAN DE L’APPLICATION DE LA LOI SUR LA RÉDUCTION DE LA SEMAINE DE TRAVAIL À 35 HEURES EN FRANCE, LA LOI AUBRY DE JUIN 1998.

En survol, il semble bien que cette loi axée sur la création d’emploi ait effectivement eu des effets intéressants. L’enquête est relativement exhaustive, faisant un historique des législations des années 90 et abordant les modifications aux conditions de travail, à la charge de travail ou à la rémunération, la résorption de l’emploi précaire, l’utilisation du temps libéré par les salariés, les satisfactions et les insatisfactions, tout cela brossé à coup de tableaux et de statistiques.

Source: Travail et emploi, Ministère de l’emploi et de la solidarité, Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques, La documentation française, no 83, juillet 2000. Disponible au Centre de documentation de la FTQ.