Les offres de Bombardier rejetées à 60,3 % par les syndiqués de l'AIMTA-FTQ

Montréal, le 13 avril 2002 – C’est dans une proportion de 60,3 % que les 6 772 membres (sur une possibilité de 7 500) de la section locale 712 de l’Association internationale des machinistes et des travailleurs de l’aérospatiale (AIMTA-FTQ) enregistrés pour le vote se sont prononcé contre les dernières offres déposées par leur employeur, Bombardier Aéronautique. Le vote s’est déroulé en fin d’avant-midi au Stade Olympique de Montréal.

Après un vote indicatif à main levée très largement majoritaire en faveur du déclenchement de la grève générale illimitée dès lundi matin le 15 avril, les syndiqués procédaient à un scrutin secret sur la question comme l’exigent les statuts du syndicat.

Rappelons que les salariés qui travaillent aux trois usines de Saint-Laurent, Dorval et Mirabel ont fait une grève de 24 heures, le 1er avril, après avoir donné à leur exécutif syndical un mandat de moyens de pression à 98,2 %. Leur convention collective est échue depuis le 30 novembre dernier.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.