LE PRÉSIDENT DE LA FTQ AU COLLOQUE SUR L’AVENIR DES RÉGIMES DE RETRAITE

Montréal, le 16 février 2011 – Participant au colloque sur l’avenir des régimes de retraite, organisé conjointement par l’Institut du Nouveau Monde et le Fonds de solidarité FTQ, le président de la FTQ et président du conseil d’administration du Fonds, Michel Arsenault, a défendu avec passion le modèle québécois. Il a insisté pour dire que le Québec était une société de partage et que tous et toutes devaient avoir accès à des fonds de retraite leur permettant de vivre décemment.

Plus d’une cinquantaine de représentants syndicaux et de gestionnaires de fonds ont assisté aux débats. Le président de la FTQ a souligné que de 30 % à 40 % des Québécois et des Québécoises n’ont pas de revenus suffisants à la retraite. Se référant à la campagne de la FTQ pour l’amélioration des régimes de retraite, menée conjointement avec la société civile, dont entre autres les associations de retraités, les groupes de jeunes et la Fédération des femmes du Québec, Michel Arsenault a mentionné qu’il fallait sans tarder bonifier la rente du Régime de rentes du Québec.

-30-