Le grand colloque de l'UQAM sur la FTQ : un franc succès !

Le secrétaire général René Roy a parlé de l’apport majeur de la FTQ au développement socio-économique, il a rappelé que le plein emploi est au coeur de notre projet de société social-démocrate.

Le secrétaire général René Roy a parlé de l’apport majeur de la FTQ au développement socio-économique, il a rappelé que le plein emploi est au coeur de notre projet de société social-démocrate.

Près de 600 personnes ont participé les 22, 23 et 24 mars au grand colloque annuel de l’Université du Québec à Montréal sur les leaders du Québec contemporain, dont le thème cette année était La FTQ, ses syndicats et la société québécoise. L’événement fut un franc succès, autant en ce qui concerne la participation que la qualité du contenu et la couverture des médias. C’était la première fois que la plus grande centrale syndicale québécoise faisait l’objet d’un colloque universitaire.

Il en ressort que la FTQ – qui est, par ses origines, la plus ancienne organisation syndicale au Québec – est la centrale qui fut, de tout temps, la plus représentative des travailleurs et travailleuses et, aussi, de l’évolution du syndicalisme et de la société québécoise. C’est également la seule centrale qui ait tissé des liens étroits de solidarité avec les syndicats canadiens et nord-américains, à l’heure où la solidarité internationale est de plus en plus nécessaire au sein du mouvement ouvrier. La FTQ a aussi été à l’avant-garde de plusieurs innovations survenues dans le mouvement syndical, comme en témoigne le succès de son Fonds de solidarité.

Les actes du colloque de l’UQAM seront publiés dans un livre qui devrait être lancé à l’automne lors du congrès de la FTQ.