Le Front commun se serre les coudes

Quelque 2,000 délégués de la FTQ et de la CSN se réunissent ce vendredi le 23 septembre à 10 heures au Palais des congrès de Montréal pour faire le point sur les négociations et sur le plan d’action. À cette occasion le président de la FTQ, Henri Massé, et la présidente de la CSN, Claudette Carbonneau, vont s’adresser aux délégués. Les syndiqués du secteur public veulent un règlement négocié et jusqu’à présent, ils se heurtent à un mur. Le gouvernement Charest devra faire des concessions. Les syndiqués sont prêts à négocier jour et nuit s’il le faut pour en arriver à un accord. Ce vendredi marquera un nouveau départ pour le Front commun FTQ-CSN.