Le Conseil général de la FTQ manifeste avec les travailleurs en lock-out de la Domtar

À droite, le secrétaire général, René Roy et le président de la FTQ, Henri Massé manifestent avec les travailleurs en lock-out

À droite, le secrétaire général, René Roy et le président de la FTQ, Henri Massé manifestent avec les travailleurs en lock-out

Réunis dans le centre-ville de Montréal le 16 février dernier, les membres du Conseil général de la FTQ ont profité de la pause du midi pour aller manifester dans le froid et la neige avec les travailleurs en lock-out de l’usine de pâte de Lebel-sur-Quévillon de la compagnie Domtar.

Depuis le début du mois, les travailleurs, se relaient par petits groupes et partent de Lebel-sur-Quévillon pour venir manifester devant le siège social de la Domtar au centre-ville de Montréal (près du métro Place-des-Arts, sortie rue Bleury).

Les négociations entre la compagnie et le syndicat sont au point mort. Lors de la dernière rencontre, l’entreprise a même déposé de nouvelles demandes, exigeant de nouvelles concessions et coupures de postes, demandes qui ont été rejetées par les négociateurs syndicaux.

Le président de la FTQ, Henri Massé, et le vice-président pour le Québec du Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier, Clément l’Heureux, ont salué le courage des travailleurs et les ont assurés du soutien de la FTQ et du SCEP.