L'Alliance canadienne du camionnage et Teamsters Canada prient les ministres des Transports à appuyer les règles plus sécuritaires sur les heures de service

Winnipeg, le 19 septembre 2002 — L’Alliance canadienne du camionnage et Teamsters Canada conseillent vivement aux ministres canadiens des Transports d’appuyer les recommandations proposées en juin 2002 par le Comité de la Chambre des communes et d’approuver une norme modernisée et plus sécuritaire sur les heures de service.

Les ministres fédéral et provinciaux des Transports se réuniront le 20 septembre à Winnipeg afin d’examiner et de mettre au vote la norme nationale proposée. Les ministres auront une occasion unique d’avaliser un nouveau régime de sécurité qui est fondé sur la science, qui a reçu l’appui général des participants représentant le gouvernement et l’industrie et qui représente une amélioration marquée par rapport au cadre de réglementation périmé qui existe actuellement.

« Les modifications proposées ont été largement reconnues comme étant plus sécuritaires que les règles actuelles et la sécurité de nos chauffeurs est de la plus haute importance pour l’industrie du transport routier et les syndicats, » déclare le président-directeur général de l’ACC, David Bradley. D’après Bradley, « la proposition réduira l’horaire de travail quotidien et offrira aux routiers une plus grande occasion de se reposer et de se rétablir. »

Selon les règles proposées, les heures quotidiennes de service des routiers seront réduites de 12,5 pour cent et les heures de conduite seront plafonnées à leur niveau actuel. Les heures quotidiennes de repos seront augmentées de 25 pour cent et la possibilité d’accumuler jusqu’à 104 heures par semaine – qui est permise avec les règles actuelles – sera éliminée.

Au dire du président de Teamsters Canada, Robert Bouvier, « les changements proposés au niveau des heures de service pourront maintenir de façon plus efficace l’équilibre entre la sécurité routière, la capacité des chauffeurs et les impératifs économiques. D’après moi, la nouvelle norme est supérieure aux règles existantes dans le sens qu’elle offre aux chauffeurs des périodes de repos convenables pour éviter la fatigue et n’augmente pas la limite des heures quotidiennes de conduite. »

À propos de Teamsters Canada
Teamsters canada représente près de 50 000 travailleurs dans l’industrie du camionnage parmi plus de 105 000 membres au total. Conséquement, il s’agit de la plus puissante organisation syndicale dans ce domaine au Canada.

À propos de l’Alliance canadienne du camionnage
L’Alliance canadienne du camionnage est une fédération de sept associations provinciales et régionales du camionnage et représente quelque 4 000 transporteurs routiers dans l’ensemble du pays.