La FTQ, ses syndicats et son Fonds de solidarité vont se regrouper sous un même toit à Rimouski — Investissement de 1 350 000 dollars

Rimouski, le 10 avril 2003 — La FTQ, son Conseil régional, plusieurs de ses syndicats affiliés et son Fonds de solidarité vont se regrouper en juin sous un même toit à Rimouski, annonce M. Alain Harrisson, représentant régional de la FTQ pour le Bas Saint-Laurent, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine.

Pour réaliser ce regroupement, l’Association immobilière FTQ a fait l’acquisition d’espaces à bureau de plus de 9 000 pieds carrés au sixième étage d’un immeuble situé dans le centre-ville de Rimouski, au 2, rue Saint-Germain. L’acquisition et l’aménagement des lieux représentent un investissement de l’ordre de 1 350 000 dollars.

Les occupants en copropriété seront la FTQ et son Conseil régional du Bas Saint-Laurent, le Fonds de solidarité FTQ et son Fonds régional, ainsi que le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et deux de ses syndicats locaux à Hydro-Québec et chez Télus, le Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (SCEP), ainsi que le Conseil conjoint de la construction.

« Cette acquisition témoigne de l’enracinement dans la région de la FTQ, de ses syndicats et de son Fonds de solidarité. Elle permet par ailleurs de consolider les liens qui nous unissent et de partager plusieurs services », dit M. Harrisson.

L’immeuble de Rimouski fait partie d’un réseau immobilier qui regroupe la FTQ, ses Conseils régionaux, ses syndicats et son Fonds de solidarité dans tous les coins du Québec.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente près de 15 000 membres dans le Bas-Saint-Laurent, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, et plus d’un demi-million au Québec.