La FTQ salue le rejet du ticket modérateur

Le président de la FTQ, Michel Arsenault

Le président de la FTQ, Michel Arsenault

Montréal, le 23 septembre 2010 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) salue la décision du ministre Raymond Bachand de rejeter le recours au ticket modérateur pour financer les soins de santé mais lui demande d’aller plus loin en annulant la contribution santé régressive prévue dans son dernier budget.

« Le ticket modérateur aurait constitué un frein direct à l’accès aux soins de santé, notamment pour les plus démunis dont le seul choix aurait été d’annuler des rendez-vous importants ou de ne pas consulter faute de moyens. Quant à la contribution santé, il s’agit d’une taxe éminemment régressive qui pénalise encore une fois les moins bien nantis », a fait savoir le président de la FTQ, Michel Arsenault.

De plus, le président de la FTQ demande à la RAMQ de ne faire aucun compromis dans ses enquêtes sur les privatisations déguisées dans l’accès à un médecin de famille telles que rapportées par les médias dans le cas de coopératives santé ou de cliniques privées.

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.