« La FTQ salue la ténacité et le courage des travailleurs et des travailleuses du Journal de Québec qui, après plus d’un an de lock-out, ont fait preuve d’une solidarité à toute épreuve » - Michel Arsenault, président de la FTQ

Fin du conflit au Journal de Québec

Montréal, le mercredi 2 juillet 2008 – Le président de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec ( FTQ), Michel Arsenault, exprime sa satisfaction de voir ce long conflit de plus d’un an se terminer par la conclusion d’un accord qui satisfait les deux parties. « Il faudra retenir que c’est à la table de négociation que se règlent les conflits. Le lock-out au Journal de Québec aura démontré une fois de plus que la solidarité, l’entraide et l’imagination des travailleurs et des travailleuses peuvent faire la différence », a déclaré le président de la FTQ, Michel Arsenault.

Un MERCI particulier aux lecteurs et annonceurs du MédiaMatinQuébec

La FTQ tient également à remercier la population de Québec qui n’a cessé d’encourager les travailleurs qui, comme moyen de pression, ont lancé leur propre publication : le MédiaMatinQuébec. « La solidarité des gens de Québec à l’endroit des artisans du Journal de Québec doit être saluée. Cette solidarité, ça été tout au long du lock-out, le pain et le beurre des travailleurs », a conclu Michel Arsenault.

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise avec plus de un demi-million de membres.

– 30 –