La FTQ participe à la cérémonie de fin d’année de l’UES-800

Cours de francisation

Le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer, a participé hier à la cérémonie de fin des cours de francisation de l’Union des employés et employées de service (UES 800), affilié à la FTQ. Une cinquantaine de personnes étaient présentes à cette remise de certificats qui clôturait une autre session des cours de francisation offerts aux membres de ce syndicat FTQ qui sont des personnes immigrantes qui n’ont pas ou peu de connaissance du français. Ces cours sont donnés le jour et durant la semaine aux membres de l’UES-800 qui sont libérés et payés pour suivre cette formation.

L’apprentissage du français permet à ces travailleurs et travailleuses de s’intégrer davantage dans leur milieu de travail, dans la vie syndicale et dans la société québécoise, pour en devenir membres à part entière. Ces cours sont le fruit d’une collaboration entre l’UES 800, la FTQ, l’organisme Formation de base de la main d’œuvre (FBDM), ainsi que plusieurs employeurs, et ce depuis de nombreuses années, au cours desquelles des centaines de salariés ont profité de cette formation.

Lors de la cérémonie du 15 juin, des attestations officielles, reconnues par les deux niveaux de gouvernement, ainsi que des prix ont été remis. Elle s’est terminée par un jeu qui a permis aux participants et participantes de démontrer quelques-unes de leurs connaissances de la société québécoise, et par un spectacle, qui était la production d’un extrait de Notre-Dame-de-Paris. Joué par quatre des participants et participantes aux cours, ils illustraient de belle façon que la culture québécoise est désormais la leur.

Merci à Louise Mercier, vice-présidente de la FTQ et coordonnatrice à la formation à l’UES-800.