La FTQ, la CSN et la CSQ mobilisées et engagées pour le Jour de la Terre

Montréal, le 22 avril 2012. – À l’occasion du Jour de la Terre, les chefs des trois centrales syndicales, Michel Arsenault, président de la FTQ, Louis Roy, président de la CSN et Réjean Parent, président de la CSQ, ont livré un message commun au grand rassemblement qui se déroule, ce 22 avril 2012, pour la défense du bien commun :

Michel Arsenault, président de la FTQ

C’est formidable de nous voir ainsi rassemblés en si grand nombre en ce Jour de la Terre. En tant que syndicaliste, je veux vous dire que, plus que jamais, il nous faut veiller au grain. Nous avons devant nous des gouvernements, des entreprises qui, sans relâche, manipulent leurs pics de démolisseurs de nos droits : droits culturels, droits linguistiques, droit d’association, droit de négociation, droit de grève. Droit, entre autres, de décider de ce que nous voulons faire de nos ressources.

À ce chapitre, il n’y a pas de compromis à faire : le développement de nos ressources doit s’effectuer dans le respect de l’environnement et des communautés. Ces ressources, ces richesses appartiennent aux citoyens du Québec et elles doivent être exploitées en vue du bien commun.

Louis Roy, président de la CSN

L’eau, l’air, la terre, le vent, la faune, la flore et les ressources minières font partie du bien commun dont les humains doivent prendre soin. Nous ne pouvons accepter que certains exploitent notre bien commun avec une vision à court terme, pour enrichir quelques individus au détriment des travailleuses et des travailleurs, des communautés, des peuples, de l’humanité.

Un autre monde que celui de l’exploitation éhontée des humains et de nos ressources est possible. Le respect de la vie, des gens, de l’environnement, de nos étudiants doit devenir le socle sur lequel nous bâtirons l’avenir. Construisons-le ensemble !

Réjean Parent, président de la CSQ

Ce printemps passera à l’histoire comme une grande saison de fraternité et de solidarité. Il fera mentir celles et ceux qui se gargarisent avec l’individualisme et la pensée du chacun-pour-soi.

Nous nous faisons entendre aujourd’hui pour exiger de nos représentants politiques des engagements fermes pour notre bien-être collectif. Nous leur demandons de dépasser leurs intérêts politiques égoïstes pour avoir le courage et l’audace de gouverner pour le peuple en écoutant le peuple, dont les étudiants du Québec.

La CSQ, à travers son réseau des Établissements verts Brundtland dans les écoles et dans les CPE, a toujours été fière de promouvoir les valeurs de démocratie, de pacifisme, de solidarité et de respect de l’environnement. Que ces valeurs se propagent partout sur la planète. Solidarité !

Les représentants syndicaux de la FTQ, CSN et CSQ invitent les citoyennes et les citoyens à participer en grand nombre à la manifestation et à signer la déclaration sur le site 22avril.org.

Profil des organisations FTQ, CSN et CSQ

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de 600 000 membres. La CSN, fondée en 1921, regroupe 300 000 membres répartis dans les secteurs public et privé. La CSQ représente plus de 190 000 membres œuvrant principalement dans le secteur public.

– 30 –