La FTQ hisse le drapeau arc-en-ciel en appui à la communauté LGBT en Russie

Montréal, le 12 février 2014. – L’édifice de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) arborera le drapeau arc-en-ciel durant les Jeux olympiques en appui à la communauté LGBT (lesbienne, gaie, bisexuelle et transgenre) en Russie.

« Le rôle du Syndicat est de dénoncer l’injustice partout où elle se manifeste. Et puisque l’attention du monde entier est sur la Russie ces jours-ci, nous trouvons pertinent que la plus grande organisation syndicale du Québec se prononce aussi fermement contre cette loi russe homophobe qui veut punir la “propagande homosexuelle” », a déclaré Lucie Levasseur, responsable du comité GLBT de la FTQ, qui avait demandé, au nom du Comité triangle Rose du Syndicat canadien de fonction publique (SCFP-Québec), que le drapeau arc-en-ciel soit déployé sur l’édifice de la FTQ.

C’est avec empressement que la FTQ a souscrit à cette demande : « Les droits de la communauté LGBT sont non négociables. Ici et ailleurs. Nous sommes fiers que le Québec soit un des endroits qui manifestent le plus haut et le plus fort la solidarité envers les personnes russes qui subissent ces injustices », a déclaré Serge Cadieux, secrétaire général de la FTQ.

Pour le responsable du comité GLBT de la FTQ, Jean-Pierre Ouellet : « Les luttes pour le respect des droits de la personne sont au cœur des revendications du mouvement syndical. En posant ce geste symbolique, nous sommes fiers de participer à ce grand courant de solidarité mondial pour le respect et la dignité. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.