La FTQ exporte son expertise en matière de retraite

La retraite occupe toujours une bonne place dans la liste des priorités de la FTQ. Qui plus est, nous sommes maintenant en mesure d’exporter notre expertise. Ainsi, le conseiller responsable du dossier, Réjean Bellemare, a participé à deux importantes rencontres récemment.

En janvier dernier, il était conférencier et formateur à une session de formation de trois jours organisée par la Fédération du travail du Nouveau-Brunswick et le Syndicat canadien de la fonction publique pour les sections locales de cette province. Le conseiller syndical de la FTQ a parlé de la mise en place d’un plan syndical d’investissement éthique. Il a aussi animé la session de formation sur la retraite pour les membres francophones de la fédération.

Comité permanent de la CISL
Le 14 novembre 2002, Réjean a assisté à une rencontre du Comité permanent de la Confédération internationale des syndicats libres (CISL ) sur les caisses syndicales à Berlin. Ce comité se réunit deux fois par année pour discuter de questions liées aux fonds de travailleurs, aux caisses de retraite et à l’activisme d’actionnariat.

Des syndicalistes de plusieurs pays étaient présents : Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Pays-Bas, Allemagne, Italie, etc. Participent aussi à cette rencontre plusieurs syndicalistes de la CISL et des secrétariats professionnels internationaux (SPI), ces regroupements de syndicats par grand secteur d’activité. Parmi les thèmes discutés lors de cette rencontre : la création d’organismes internationaux d’évaluation des entreprises sur les questions éthiques, les derniers développements concernant la gouvernance d’entreprise, les récents changements en matière de retraite en Allemagne et la nécessaire coopération syndicale suite aux scandales financiers à la Enron.