LA FTQ ET LE CONSEIL DU QUÉBEC UNITE HERE EXIGENT QUE LE GOUVERNEMENT CONSERVATEUR PRENNE DES MESURES DE SAUVEGARDE POUR PROTÉGER L’INDUSTRIE DU VÊTEMENT

Des centaines de personnes manifestent à Montréal

Photos de la manifestation

Le président de la FTQ, Henri Massé, s’est adressé à la foule en rappelant que la FTQ faisait toutes les pressions nécessaires pour que le gouvernement mette aussi en place des mesures transitoires pour les travailleuses et les travailleurs de ce secteur.

La FTQ a participé, vendredi le 20 octobre, à une manifestation regroupant les membres du Conseil du Québec Unite Here. Ils étaient des centaines à avoir sacrifié une demi-journée de salaire pour descendre dans les rues afin de rappeler au gouvernement fédéral l’urgence de prendre des mesures de sauvegarde pour l’industrie Canadienne du Vêtement.

« Les États-Unis, l’Union Européenne et, pas plus tard qu’il y a un mois, l’Afrique du Sud, ont déjà pris des mesures de sauvegarde pour leurs industries domestiques de vêtement. De cette façon, ils préservent et même créent localement des emplois dans l’industrie du vêtement », commentait Lina Aristeo, directrice du Conseil du Québec Unite Here et vice-présidente de la FTQ. « Le gouvernement canadien doit faire la même chose pour aider l’industrie qui est une partie vitale de notre économie, particulièrement ici à Montréal » a ajouté Lina Aristeo.

Rappelons que l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) permet aux pays membres de contrôler la croissance des importations de la Chine à 7,5 % au-dessus de l’année précédente. Ces mesures de sauvegarde ont été acceptées par la Chine et ont été mises en place après que les quotas globaux sur les importations furent baissés au début de 2005. Depuis, les importations de vêtement au Canada de la Chine ont explosé. Il est estimé que plus de 50 000 emplois dans l’industrie du vêtement ont disparu au Canada, la majorité étant au Québec.

Unite Here est le plus important syndicat du vêtement et du textile en Amérique du Nord; il représente plus de 440 000 membres aux États-Unis, au Canada et au Québec. La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de un demi-million de membres.

-30-

Enza Cotugno
Directrice des communications
Conseil du Québec, UNITE HERE – UNIS (FTQ)
514-844-8644, p.242; cell.514-887-3463