« La FTQ est heureuse d’accueillir dans ses rangs les travailleurs et travailleuses de la région du Québec de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada et nous leur assurons notre soutien. » —Daniel Boyer, secrétaire général

6 000 nouveaux membres à la FTQ

Montréal, le 11 novembre 2013. – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) est heureuse d’accueillir les 6 200 membres de la région du Québec du syndicat de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada.

Dans la foulée de la 94e assemblée annuelle de l’Institut, qui compte 60 000 membres à travers le Canada, cette décision contribuera à accroître la force de la section québécoise de ceux et celles qui, à titre de scientifiques et de professionnels, œuvrent au sein de la fonction publique fédérale et de certaines administrations provinciales.

Pour le directeur de la région de Québec, Yvon Brodeur, « l’unification toujours plus grande des forces syndicales est nécessaire pour faire face à l’antisyndicalisme du gouvernement de Stephen Harper et à son profond manque de respect à l’endroit des services publics et des personnes qui les fournissent.

« Notre assemblée annuelle vient de décider d’affecter toutes les ressources nécessaires pour défendre les services publics ainsi que les droits à la négociation collective. Notre adhésion à la FTQ, au Québec, ne pourra que renforcer notre capacité d’action dans ce sens, en plus de nous faire profiter des nombreux services de la centrale, comme la formation, la recherche et la documentation, la santé et la sécurité du travail, la francisation des milieux de travail et les questions liées à la lutte des femmes, des jeunes, des personnes handicapées et des personnes immigrantes, etc. »

Le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer, souhaite la bienvenue à ces 6 200 membres et leur assure du plein soutien de la centrale aux travailleurs et travailleuses de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada de la région du Québec.