La FTQ est fière d’appuyer le Contrat social en faveur de la qualité de vie des ainés du Québec

Montréal, le 4 juin 2013 – La Fédération des travailleurs et des travailleuses du Québec (FTQ), qui a à cœur la santé, le bien-être et la sécurité des ainés qui ont contribué à façonner le Québec d’aujourd’hui, signe le contrat social présenté par la Fédération de l’Âge d’Or du Québec (Réseau FADOQ), et qui met de l’avant les quatre principes d’une qualité de vie adéquate pour les personnes aînées.

La population du Québec vieillit, et ce, plus rapidement qu’ailleurs. Les mesures nécessaires doivent être apportées pour assurer une retraite décente. Les statistiques de 2008 démontrent qu’au Québec, 45 % des personnes retraitées de 65 ans et plus sont financièrement démunies. « Un tel constat est inacceptable. Il faut accorder une rente convenable à tout le monde. La FTQ a d’ailleurs lancé une campagne pour l’amélioration des conditions de vie des personnes retraitées. Sur le thème une retraite à l’abri des soucis, cette campagne rallie un grand nombre d’acteurs au Québec et vise entre autres, la bonification progressive de la Régie des rentes du Québec (RRQ).

Il ne faut surtout pas que les politiques d’austérité budgétaire se fassent sur le dos des moins fortunés, dont les personnes aînées. Les solutions existent pour sortir les personnes âgées de la précarité, nous demandons simplement aux décideurs d’avoir le courage nécessaire pour assurer une retraite décente pour tous », affirme le secrétaire général de la FTQ, Daniel Boyer.

La FTQ tient à souligner le travail primordial des intervenants et intervenantes auprès des personnes aînées. « S’il y a du monde qui s’efforce au jour le jour de faire en sorte que nos parents et nos grands-parents puissent améliorer leur qualité de vie, surtout ceux en perte d’autonomie, c’est très certainement les travailleuses et les travailleurs qui les accompagnent par des soins à domicile et en résidence privée ou publique. Ces personnes prennent soins de nos ainés afin qu’ils puissent vivre dignement. Nous saluons leur dévouement et croyons qu’ils doivent être considérés avec les plus grands égards », ajoute Jean-Pierre Ouellet, vice-président de la FTQ et président du Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES-FTQ).

« Les personnes aînées peuvent compter sur la FTQ pour défendre leurs droits et proposer des solutions novatrices afin qu’elles puissent améliorer leur sort. Nous sommes fiers d’appuyer l’initiative du Réseau FADOQ et nous n’hésiterons pas à promouvoir le Contrat social en faveur de la qualité de vie des aînés auprès de nos membres et de nos partenaires », ont conclu les leaders syndicaux.

Le SQEES-FTQ représente des membres partout au Québec, majoritairement dans le secteur de la santé et des services sociaux. Il est le plus grand syndicat dans le secteur des résidences privées pour personnes âgées.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.