« La FTQ condamne avec force l'attentat antisémite commis à Montréal et exprime sa solidarité avec la communauté juive » – René Roy, secrétaire général

Montréal, le 8 avril 2004 – « Nous condamnons avec force l’attentat antisémite commis à l’école Talmud Torah à Montréal et nous réaffirmons notre solidarité avec la communauté juive dans sa longue lutte contre l’intolérance », a déclaré M. René Roy, secrétaire général de la FTQ, à l’occasion d’une conférence d’appui tenue ce matin dans la métropole par plusieurs groupes sociaux.

« L’incendie de la bibliothèque de l’école Talmud Torah est un acte raciste, inacceptable dans la société québécoise où le respect des droits et libertés représente une valeur suprême. Il faut aussi souligner qu’il s’agit d’un acte isolé et rappeler avec vigueur que le Québec n’est pas une société antisémite, ni raciste, et qu’il ne doit absolument pas le devenir », dit M. Roy.

« Nous pouvons être en désaccord à l’occasion avec la politique suivie par le gouvernement d’Israël, mais ce désaccord doit s’exprimer démocratiquement et pacifiquement. Rien ne justifie le recours à la violence raciste », ajoute M. Roy.

« La FTQ compte dans ses rangs beaucoup de membres et de militants syndicaux issus de la communauté juive et elle en est fière. Plusieurs militants juifs ont d’ailleurs été parmi les pionniers du syndicalisme chez nous, notamment dans le l’industrie du vêtement et du textile. Nous allons continuer d’avoir avec eux et avec tous les membres de la communauté juive au Québec des relations harmonieuses, empreintes de tolérance et de respect », conclut le secrétaire général de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.