La FTQ conclut des ententes à trois de ses tables sectorielles

Négociations dans les secteurs public et parapublic

Québec, le 20 juin 2010 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), annonce la conclusion de trois ententes sectorielles entre ses syndicats affiliés et le gouvernement du Québec. Il s’agit du soutien collégial (SCFP), du soutien scolaire anglophone (SEPB et UES-800), et du personnel de la santé et des services sociaux (SCFP, SQEES, SEPB).

Les ententes de principe seront soumises aux différentes instances au cours des prochains jours. Elles touchent environ 75 % des membres de la FTQ œuvrant dans les secteurs public et parapublic.

Par ailleurs, trois groupes FTQ sont toujours sans entente aux tables sectorielles. Il s’agit du soutien scolaire francophone (SCFP-CPSS), du soutien scolaire francophone (SEPB), et des professionnels Laval–Rive-Nord des commissions scolaires francophones (SCFP). Les négociations se poursuivent toujours dans ces trois cas.

« Il s’agit là d’un important déblocage pour les travailleurs et les travailleuses de la FTQ. Nous souhaitons maintenant la conclusion rapide de cette négociation aux tables sectorielles restantes, ainsi qu’à la table centrale. Nous croyons qu’il est toujours possible de régler cette ronde de négociation à la satisfaction des deux parties », a déclaré le président de la FTQ, Michel Arsenault.

La FTQ représente près de 50 000 travailleuses et travailleurs dans les réseaux de la santé et de l’éducation. Ces personnes sont membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), du Syndicat québécois des employées et employés de service (SQEES), du Syndicat des employées et employés professionnel-les et de bureau (SEPB) et de l’Union des employés et employées de service (UES-800).

La FTQ est la plus grande centrale syndicale québécoise, avec plus d’un demi-million de membres.