La FTQ commente le retrait de la présidente de la CSN

Montréal, le vendredi 11 mars 2011. – Au nom des membres de la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), le président de la FTQ, Michel Arsenault, tient à rendre hommage à la présidente de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Claudette Carbonneau, qui a annoncé aujourd’hui qu’elle ne sollicitera pas un quatrième mandat à la tête de la CSN.

« Madame Carbonneau est une grande militante syndicale qui n’a jamais ménagé ses efforts pour défendre les travailleurs et les travailleuses ainsi que les plus démunis de notre société. Son action et son dévouement à la tête de la CSN ont été admirables et, bien que nous ayons eu à certains moments des points de vue divergents, nous avons toujours su mener nos luttes en ayant comme principale préoccupation l’amélioration des conditions de travail et de vie des travailleurs et des travailleuses du Québec, ainsi qu’une plus grande justice sociale pour l’ensemble de la population », a déclaré Michel Arsenault.

« Cette travailleuse infatigable s’est dévouée corps et âme depuis plus de 35 ans pour les membres de la CSN. Au nom de tous ses militants et ses militantes, la FTQ souhaite une retraite bien méritée à madame Carbonneau », a conclu le secrétaire général Daniel Boyer.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de 600 000 membres.