La Coalition des Sans-chemise et le Conseil national des chômeurs et chômeuses vous invitent à la marche des chômeurs du 11 au 18 octobre prochains

La FTQ participe à la Marche des chômeurs

Le comité national d'appui au chômeurs et chômeuses.  Au centre, le secrétaire général de la FTQ, René Roy

Le comité national d'appui aux chômeurs et chômeuses. Au centre, le secrétaire général de la FTQ, René Roy

– La vaste Coalition des Sans-chemise et le Conseil national des chômeurs et chômeuses (CNC) qui regroupent entre autres les grandes organisations syndicales, dont la FTQ, demandent une fois de plus des améliorations à la Loi sur l’assurance-emploi.

Depuis plusieurs années, la Coalition réclame une bonification à la loi. À chaque fois, les chômeurs et chômeuses se sont butés à l’incompréhension des gouvernements. Il est temps que ça change. C’est pourquoi la Coalition vous invite à participer à la marche qui prendra son départ de Montréal le 11 octobre pour se terminer à Ottawa le 18 octobre.

La Marche des chômeurs se déroulera sur huit jours, soit du 11 au 18 octobre prochains. Une trentaine de personnes, en provenance de différentes régions québécoises, partiront de Montréal pour se rendre à pied jusqu’à Ottawa. Elles porteront les revendications du mouvement. Cette marche sera ponctuée d’assemblées publiques (Huntingdon, Papineauville, Buckingham et Hull), de points de presse et d’appels à la solidarité.

Le rassemblement de départ aura lieu le 11 octobre, à 11 h, devant le bureau de l’assurance-emploi du centre-ville de Montréal, situé au 1001, boul. de Maisonneuve Est. Toutes les citoyennes et tous les citoyens sont invités à venir manifester leur appui.

Le CNC revendique le principe des trois « 5 » :

1. Un critère unique d’admissibilité à 350 heures ;
2. Un minimum de 35 semaines de prestations ;
3. Un taux de prestations majoré à 65 % du salaire.

Le gouvernement doit améliorer le régime

L’enjeu de la Marche des chômeurs est de poursuivre la mobilisation afin d’obtenir de réelles modifications au régime de l’assurance-emploi.

L’actuel front commun qui s’est constitué autour de la Marche, pour réclamer des changements à la Loi sur l’assurance-emploi, est large et représente sans contredit l’opinion d’une majorité de la population. C’est dans un contexte de surplus budgétaires, dont deux milliards de dollars proviennent du programme de l’assurance-emploi, que nous appelons le gouvernement à agir. Une rencontre avec le premier ministre ainsi qu’avec la ministre des Ressources humaines avait été demandée. Tous deux ont décliné cette invitation.

Le trajet

Les porte-parole des marcheurs rencontreront le 18 octobre, en avant-midi, les caucus du Bloc québécois, du NPD et du PLC-Québec. Le même jour, les chefs des partis d’opposition viendront rencontrer les marcheurs à leur arrivée sur la colline parlementaire. Le départ se donnera le 11 octobre, à 11 h, devant le bureau de l’assurance-emploi, au 1001, boulevard de Maisonneuve Est (angle Amherst), Montréal.

• 11 octobre : Montréal-Longueuil, Longueuil- Huntingdon
• 12 octobre : Huntingdon-Valleyfield,
Valleyfield-Fasset
• 13 octobre : Fasset-Papineauville
• 14 octobre : Papineauville-Thurso
• 15 octobre : Thurso-Buckingham
• 16 octobre : Buckingham-Gatineau
• 17 octobre : Gatineau-Hull
• 18 octobre : Hull-Ottawa