La campagne de l'ISP pour lutter contre le SIDA

Accueil

Principaux acteurs :

  • Confédération internationale des syndicats libres (CISL)
  • L’organisation internationale du travail (OIT)
  • L’internationale des services publics (ISP)

    La situation actuelle :
    Depuis que les premiers cas d’infection au VIH ont été enregistrés, le SIDA a provoqué 16,3 millions de décès. 33 millions de personnes vivent présentement avec le SIDA. Le deux tiers des personnes infectées vivent en Afrique. La pandémie a eu des effets sur le monde du travail : une discrimination en termes d’emploi, l’exclusion sociale, l’accentuation des disparités entre les sexes, une augmentation du nombre des orphelines et orphelins du SIDA et une incidence croissante sur le travail des enfants. Elle a également perturbé le fonctionnement du secteur informel et des petites et moyennes entreprises, affectant ainsi la production globale des pays touchés (africains surtout)

    Les actions portées contre la pandémie :

  • Un programme d’action de lutte contre le VIH/SIDA dans le monde du travail a été établi par l’Atelier tripartite régional de l’OIT;
  • En juin 2000, le septième congrès de la FES-CC.OO a demandé à l’ISP d’établir un projet qui permettra de réagir à la propagation du SIDA en Afrique subsaharienne en faisant valoir que les syndicats de l’éducation et du secteur public sont placés stratégiquement pour jouer un rôle fondamental dans ce domaine;
  • Avec son réseau d’information, ses programmes d’éducation et de formation, l’ISP entend mobiliser les ressources de ses affiliés pour la lutte contre le SIDA :
    - Rassemblement et analyse des informations : Études sur l’impact du SIDA sur les travailleurs du secteur public et leurs organisations à partir de données existantes ou en commanditant des études dans certains pays;

    - Élaboration d’une politique et planification : Aider les affiliés à mettre au point des plans stratégiques et les informer sur la manière d’obtenir une aide technique (auprès de l’OIT, par exemple);

    - Programmes de sensibilisation et de prévention : Former les formateurs chargés de sensibiliser au SIDA ainsi que les militants intervenant au sein des entreprises;

    - Utiliser les programmes d’éducation des femmes pour échanger des informations sur les risques particuliers d’une infection au VIH;

    - Ébauche d’un questionnaire destiné aux syndicats locaux pour recueillir le plus d’informations pour pouvoir créer une base de donnée sur les principaux programmes, actions, formations déjà en place au pays et de savoir quelles organisations y participent;