Journée de réflexion sur notre action politique : La FTQ se prépare aux prochaines élections

Plus de 300 personnes ont participé, le 31 octobre à Montréal, à la journée de réflexion sur notre action politique organisée lors du Conseil consultatif de la FTQ. La rencontre n’avait pas pour but de solliciter un appui à une formation politique pour les prochaines élections québécoises puisque une telle décision, s’il y a lieu, doit être prise en congrès extraordinaire.

Les discussions ont évidemment été marquées par la tenue de ces élections en 2003 et par la montée, dans les sondages et aussi sur le terrain, de l’Action démocratique du Québec (ADQ). Une bonne partie du débat a d’ailleurs porté sur le programme de l’ADQ, notamment sur la conception du rôle de l’État, les relations du travail, le développement régional, la fiscalité, la santé et l’éducation.

Bien que l’inquiétude des militantes et militants présents était palpable quant à la suite des choses advenant l’élection du parti de Mario Dumont, les suggestions d’actions concrètes n’ont pas manqué. Avant de parler d’appui à un parti politique, ce qui est le plus important, a-t-on dit, c’est la sensibilisation de nos membres aux enjeux de la prochaine élection. L’éducation politique, trop longtemps mise en veilleuse de l’avis de certains, devrait permettre à nos membres d’exercer un choix éclairé, en toute connaissance des enjeux en présence. Les participants ont aussi rappelé l’importance de la politique de présence de la FTQ dans toutes les instances décisionnelles, là où se mènent les véritables débats et là où se prennent les décisions importantes pour nos membres et pour la population.

Autres textes dans la rubrique Dossier sur notre action politique