« Il faut questionner la stratégie de rendement à tout prix de la Caisse. Cette dernière a l’opportunité de devenir un important levier économique pour le Québec en période de crise » - Michel Arsenault président de la FTQ

Réaction de la FTQ suite au dévoilement des résultats de la Caisse de dépôt

Photo de Michel Arsenault.

Montréal, le mercredi 25 février 2009 – La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) prend acte des résultats financiers décevants de la Caisse de dépôt et placement du Québec pour l’année 2008. «À la FTQ, nous avons toujours préconisé une stratégie d’investissement au Québec lorsque cela peut se faire. Il faut mettre un terme à l’obsession du rendement à tout prix. Il est paradoxal que le tournant vers le rendement à tout prix semble avoir généré des pertes sans précédent. Visiblement cela ne fonctionne pas », a déclaré le président de la FTQ, Michel Arsenault.

Ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain

« Maintenant que nous connaissons les résultats financiers, il faut regarder en avant et redresser la barre afin de rassurer les investisseurs que sont les contribuables québécois. Par ailleurs, la FTQ met en garde le gouvernement du Québec contre toute tentative de scinder la Caisse et de confier le bas de laine des Québécois à des groupes privés et à des aventuriers. On a vu ce que cela a donné aux États-Unis », a conclu le président de la FTQ.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus de un demi-million de membres.