Hydro-Québec comme locomotive de notre développement

Tout en considérant que la filière du gaz naturel a sa place dans la mise en oeuvre d'une stratégie énergétique, la FTQ et le SCFP en appellent pour qu’Hydro-Québec soit reconfirmée comme locomotive de notre développement. <br> <br>Photo Didier Debusschère

Tout en considérant que la filière du gaz naturel a sa place dans la mise en oeuvre d'une stratégie énergétique, la FTQ et le SCFP en appellent pour qu’Hydro-Québec soit reconfirmée comme locomotive de notre développement.

Photo Didier Debusschère

Mercredi 9 février, en matinée, nos membres du secteur de l’hydroélectricité présentaient leur mémoire devant la Commission parlementaire de l’économie et du travail, à Québec. Plus précisément, le mémoire émanait du Syndicat des technologues d’Hydro-Québec (SCFP 957), du Syndicat des employés de métiers d’Hydro-Québec (SCFP 1500), du Syndicat des employés de techniques professionnelles et de bureau d’Hydro-Québec (SCFP 2000), accompagnés de deux autres syndicats frères de la FTQ (Syndicat des employés professionnels et de bureau, section locale 463 (Gaz Métro) et le Syndicat des communications, de l’énergie et du papier (secteur énergie).

En résumé
Voici en résumé les positions défendues par nos syndicats du secteur de l’hydroélectricité.

On considère que la prochaine stratégie devrait tenir compte des recommandations de la Table de consultation du Débat public sur l’énergie, particulièrement au chapitre de la planification intégrée des ressources.

L’hydroélectricité doit demeurer l’axe principal de la politique énergétique du Québec, et le développement d’autres ressources renouvelables de production, comme l’éolienne, doit se faire sous sa responsabilité.

L’efficacité énergétique est un complément incontournable d’une stratégie visant à sécuriser l’approvisionnement en énergie du Québec, et l’ensemble des distributeurs devraient être tenus d’élaborer un plan en ce sens.

La FTQ et ses affiliés considèrent que la filière du gaz naturel a sa place dans la mise en œuvre d’une stratégie énergétique, et ce, selon les dispositions du Protocole de Kyoto visant à réduire l’émission de gaz à effets de serre et l’application de la planification intégrée des ressources;

Enfin, la FTQ et le SCFP ont demandé qu’Hydro-Québec soit reconfirmée dans sa mission première de locomotive de notre développement, au bénéfice de l’ensemble des Québécois et Québécoises.

http://scfp.qc.ca/modules/nouvelles/nouvelle.php?id=529« >http://scfp.qc.ca/modules/nouvelles/nouvelle.php?id=529