Henri Massé devient camelot pour le MédiaMatin Québec

Les employés en lock-out du Journal de Québec ont pu compter aujourd'hui sur du renfort. Une centaine de militants syndicaux se sont joints à eux pour distribuer le MédiaMatin Québec, le nouveau quotidien gratuit. Le président de la FTQ, Henri Massé, étai

Crédit: Didier Debusschère. Les employés en lock-out du Journal de Québec ont pu compter aujourd'hui sur du renfort. Une centaine de militants syndicaux se sont joints à eux pour distribuer le MédiaMatin Québec, le nouveau quotidien gratuit. Le président de la FTQ, Henri Massé, était du nombre sur la Grande Allée.

Québec, le mercredi 9 mai 2007 – Ce midi, Henri Massé s’est joint aux lockoutés du Journal de Québec et s’est fait camelot du nouveau quotidien gratuit de Québec. Arborant le dossard du MédiaMatin Québec, le président de la FTQ a descendu la Grande Allée pour distribuer le nouveau journal aux clients attablés sur les nombreuses terrasses. Rappelons que la publication de ce quotidien sert de moyen de pression aux syndiqués que le Journal de Québec a jetés à la rue le 22 avril dernier.

Blagueur, il a indiqué que « camelot c’est le seul métier qu’il n’avait jamais fait ». Ravi de son expérience, il a souligné aux médias présents que le public est très réceptif à la publication des lockoutés.

Rappel des événements
Les employés de bureau et de la rédaction du Journal de Québec sont sous le coup d’un lock-out décrété par l’employeur le 22 avril. En solidarité avec leurs collègues jetés sur le trottoir, les employés de l’imprimerie ont voté la grève à 97 %. Avant le déclenchement du lock-out, aucun des trois syndicats n’avaient même demandé de mandat de grève à leurs membres.

En plus des employés du Journal de Québec, le SCFP compte 7000 membres dans les communications au Québec et est présent dans plusieurs autres secteurs, notamment la santé et les services sociaux, les universités, l’éducation, les transports urbain et aérien, les sociétés d’État et organismes publics québécois, l’hydroélectricité et les municipalités. Avec près de 100 000 membres, le SCFP reste le plus important affilié de la FTQ qui, elle-même, est la plus imposante centrale syndicale au Québec avec 500 000 membres.

– 30 –

SOURCE : SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE (FTQ)
Renseignements : Louis Cauchy, FTQ, cell. 514-247-9266
Robert Bellerose, Information SCFP, cell. 514 247-9266