Hausse du salaire minimum : Québec acquiesce à la demande de la FTQ

Le 7 février dernier, au nom de la FTQ, le secrétaire général René Roy demandait au gouvernement du Québec d’augmenter le salaire minimum de 30 cents l’heure, soit de 7 $ à 7,30 $ l’heure. «Nous réclamons une hausse minimale pour tenir compte de l’augmentation du coût de la vie et pour maintenir le pouvoir d’achat, expliquait alors René Roy, en rappelant que les deux-tiers des 225 000 personnes travaillant au salaire minimum sont des femmes. Le secrétaire général concluait : « Un gouvernement qui se targue d’être social-démocrate a là une belle occasion de montrer qu’il est prêt à prendre tous les moyens pour lutter contre la pauvreté.»

La FTQ a été entendue : moins de trois mois plus tard, à l’occasion du 1er mai, le ministre du Travail, Jean Rochon, annonçait une hausse de 30 cents du salaire minimum. «Cela s’inscrit, disait-il, dans notre stratégie nationale de lutte contre la pauvreté»… Le salaire minimum grimpera donc à 7,20 $ l’heure le 1er octobre prochain et à 7,30 $ l’heure le 1er février 2003. Le salaire minimum au Québec est le plus élevé au Canada après celui de la Colombie-Britannique.