Guatemala, attaques contre les bureaux des défenseurs des droits humains

Accueil

Guatemala, le 23 juillet 2002 - Quelques jours avant le début de la deuxième Consultation latino-américaine des défenseurs des droits humains au Guatemala, plusieurs bureaux de défenseurs de droits humains ont été saccagés et les malfaiteurs ont volé de l’information importante.

La nuit du 21 juillet, quelqu’un a cambriolé le bureau de la Coordination des droits humains de Guatemala (CONADEHGUA) à la ville de Guatemala. Cette organisation partage aussi ses locaux avec quatre autres organisations de droits humains : l’Instance internationale pour la paix et la réconciliation, le Centre international de recherche en droits humains, la Coordination d’accompagnement international du Guatemala et la Fondation d’accompagnement d’Autriche.

Les assaillants ont volé du matériel informatique, des téléphones et des fax. Ils ont aussi volé toutes les archives de l’organisation qui contenaient de l’information importante sur leur travail, incluant des informations sur la remilitarisation du pays, le rôle des anciennes Patrouilles d’autodéfense civile et les cas de ‘disparitions forcées’ qui ont eu lieu dans le passé.

Il a été rapporté que des voitures appartenant à l’État majeur présidentiel, qui agit comme centre d’intelligence militaire, ont été aperçues patrouillant dans la zone juste avant le vol. Des traces de pas provenant apparemment de bottes militaires ont aussi été trouvé. Il semble que les intrus soient restés dans le bureau plusieurs heures et ont laissé délibérément sur la table des photos de deux des directeurs de CONADEHGUA, apparemment sous forme de menace. A cause de la nature du vol, il semble que ce soit l’œuvre d’agents d’intelligence et non d’un simple vol perpétré par des délinquants.

La nuit du 14 juillet, des intrus ont volé le disque dur d’un ordinateur partagé par deux organisations communautaires, l’Association des paysans de Jutiapa et l’Association des femmes paysannes et non-paysannes. De plus le bureau régional de l’agence de presse le Centre de rapports informatifs sur le Guatemala (CERIGUA) précise que le disque dur contenait de l’information sur les conflits agraires locaux, sur les paysans qui ont besoin de terres et sur la création d’un nouveau forum établi pour appuyer l’application des accords de paix du Guatemala de 1996.

La société civile de Jutiapa (un des départements du Guatemala), dominée historiquement par la droite, n’a eu qu’une faible mobilisation communautaire. Même si le vol a été dénoncé au Ministère public et à la Police civile nationale, aucun de ces deux organismes n’a enquêté sur l’incident.

On croit que ces vols ont été perpétrés pour intimider les activistes communautaires et de droits humains pour qu’ils abandonnent leur travail et pour diminuer leur capacité de faire parvenir leurs préoccupations à la communauté internationale. Le 23 juillet c’était le début de la Consultation latino-américaine et des Caraïbes des défenseurs des droits humains. Le secrétaire de la Commission interaméricaine des droits humains, Santiago Canton, y a assisté et a participé à une délégation chargée d’évaluer les rapports sur la dégradation de la situation des droits humains au Guatemala.

Information générale :

Au cours des derniers mois, les activistes communautaires et de droits humains du Guatemala ont été victimes d’une vague chaque fois plus intense d’abus et d’intimidation. Plusieurs bureaux d’organisations de droits humains ont été attaqués, apparemment dans le but d’obtenir de l’information sur leur travail et de les intimider pour qu’elles ne poursuivent plus leurs activités. Une série d’exécutions extrajudiciaires ont aussi été commises au cours des derniers mois. En avril, un employé de la Fondation Rigoberta Menchú a été assassiné et en juin, ce fut le tour de trois activistes agraires.

Actions recommandées :

  • Demander aux autorités guatémaltèques de prendre des mesures immédiates et effectives pour garantir la sécurité des membres des organisations citées dans cette action;

  • Demander aux autorités guatémaltèques qu’une enquête immédiate et exhaustive sur les vols soit entreprise, que les résultats soient rendus public et que les coupables soient amenés en justice;
  • Exprimer votre préoccupation pour la sécurité de tous ceux qui travaillent à la protection des droits humains et de la liberté d’expression, spécialement ceux qui récemment ont été victimes d’intimidations et de menaces.
  • Rappeler au gouvernement guatémaltèque qu’il est tenu d’appuyer le travail des défenseurs des droits humains, en faisant référence aux principes établis dans la résolution sur les Défenseurs des droits humains en Amérique, appuyée par le gouvernement guatémaltèque et adoptée au Guatemala par l’Assemblée générale de l’Organisation des États américains en juin 1999.
  • Nous incluons des modèles de lettre en espagnol et en français.

    Veuillez diriger vos lettres aux autorités suivantes :

    Lic. Alfonso Portillo Cabrera
    Presidente de la República de Guatemala
    Palacio Nacional, 6a Avenida A 4-18, Zona 1
    Guatemala Ciudad, Guatemala
    Fax: 011-502-238-3579 / 221-4423 / 221-4537
    Courriel : secgralp@terra.com.gt
    Titre: Señor Presidente

    Lic. Juan Francisco Reyes López
    Vicepresidente de la República
    6a. Avenida A 4-18, Zona 1
    Ciudad de Guatemala, Guatemala
    Fax: + 502-239-0090
    Titre: Señor Vicepresidente

    Lic. Adolfo Reyes Calderón
    Ministro de Gobernación
    Ministerio de Gobernación
    6a Avenida 4-64, Zona 4
    Ciudad de Guatemala, Guatemala
    Fax: +502-362-0237
    Courriel : mingober@intelnet.net.gt
    Titre: Señor Ministro

    Lic. Carlos David de León Argueta
    Fiscal General de la República
    Fiscalía General del Ministerio Público
    8a Avenida 10-57, Tercer nivel, Zona 1
    Ciudad de Guatemala, Guatemala
    Fax: +502-221-2718
    Titre: Señor Fiscal

    Comisario Luis Artura Paniagua Galicia
    6a Avenida 13-71, Zona 1
    Ciudad de Guatemala, Guatemala
    Fax: +502-252-9382
    Titre: Señor Director

    Veuillez envoyer une copie à :

    Agencia de prensa
    Cerigua
    2a Calle 1-42, Zona 1
    Ciudad de Guatemala, Guatemala
    Fax: +502-238-1456 / 221-2521 / 251-1289 (si un voix vous répond, dites: ‘me podría dar tono de fax por favor’)
    Courriel : cerigua@guate.net

    CONADEHGUA
    2a Calle 4-42, Zona 2
    Ciudad de Guatemala, Guatemala