Grèves tournantes dans le secteur public

Les débrayages rotatifs ont donc atteint un point culminant avec 78 000 personnes en grève.  <br> <br> <br>Photo Didier Debusschère

Les débrayages rotatifs ont donc atteint un point culminant avec 78 000 personnes en grève.


Photo Didier Debusschère

La région de Québec et de Chaudière-Appalaches s’est jointe au mouvement de grèves de 48 heures du secteur public aujourd’hui. Les débrayages rotatifs ont donc atteints un point culminant avec 78 000 personnes en grève dans les grandes régions de Montréal, de Québec, de Chaudière-Appalaches, du Saguenay-lac Saint-Jean et de la Côte-Nord. Ces salariés insistent pour obtenir une réelle négociation avec ce gouvernement.

Pour l’ensemble des travailleurs et travailleuses du secteur public, un gel de salaire est inacceptable pour les deux premières années de la convention.

La plupart des établissements de ces régions dans la santé et les services sociaux, des écoles, des cégeps, la Commission des services juridiques, les bureaux d’Aide juridique, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse, la Régie des installations olympiques, le Palais des congrès étaient en grève aujourd’hui.