Gouvernement Charest : réaction de la FTQ

Le président et le secrétaire général de la FTQ, MM. Henri Massé et René Roy

Le président et le secrétaire général de la FTQ, MM. Henri Massé et René Roy

Montréal, le 29 avril 2003 – À la suite de l’annonce de la composition du nouveau gouvernement Charest, le président et le secrétaire général de la FTQ, MM. Henri Massé et René Roy, ont émis la déclaration suivante :

« La FTQ accueille d’abord positivement le fait que la taille du conseil des ministres a été réduite. La FTQ note aussi qu’on trouve dans ce cabinet, à prime abord, un bon équilibre entre des gens d’expérience et des plus jeunes qui pourront apporter un élément de renouveau.

« La FTQ salue notamment la nomination de personnes qui connaissent bien leur secteur dans des ministères de grande importance, comme MM. Philippe Couillard à la Santé, Pierre Reid à l’Éducation et Yves Séguin aux Finances. Elle salue également la nomination de M. Claude Béchard à l’Emploi, la Solidarité sociale et la Famille.

« La FTQ ne connaît pas le nouveau ministre du Travail, M. Michel Després, mais souhaite qu’il puisse continuer le travail positif réalisé à ce ministère depuis quelques années et poursuivre la bonne collaboration qui y a prévalu avec les organisations syndicales.

« La FTQ offre sa collaboration au nouveau gouvernement dans l’immense travail qui l’attend, tout en lui disant qu’elle demeurera vigilante à son égard, comme il se doit, et qu’elle jugera l’arbre à ses fruits. »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale québécoise, représente plus d’un demi-million de membres.